Le Kilpop

Après le Kilpike voici le Kilpop, un popper destiné aux moustachus européens et aux cannibales exotiques. Il s’agit bien sûr d’un leurre dur réalisé en résine PU selon le principe de la méthode « Kileur ». Pour mémoire, je rappelle qu’on superpose 2 couches de résine de densités différentes.

Le problème principal est qu’il faut faire flotter une centaine de grammes de résine et 25 grammes de métal (armature et armement inox).
Avec une contrainte supplémentaire constituée par le niveau de flottaison, le leurre doit être au ¾ immergé pour pouvoir faire bouger un maximum d’eau lors de la traction.
Voilà, le décor est posé, yapuka…

1. CREATION DU PROTOTYPE

Pour projeter une belle gerbe d’eau, la gueule du popper doit être large et profonde. Je pars donc sur un diamètre de 50 mm et une profondeur de 12 mm.
Pour faciliter le lancé, le corps sera fusiforme. Le poids recherché tourne autour de 80g pour une longueur totale de 120 mm.

J’attaque à la râpe et au papier verre de 60 un cylindre de résine PU de 55 mm de diamètre et 160 mm de long. Je creuse la tête avec une Dremel. Après ponçage, j’obtiens la forme ci-dessous.

kilpop

 

Un rapide test de nage montre que le corps est trop court. En effet, le leurre a tendance à passer « cul par dessus tête« . Je l’allonge de 3 cm en ajoutant de la résine et j’en profite pour affiner la jonction tête/corps. Le proto version 2 est né, il mesure 150 mm et pèse 90 g tout nu.

2. CREATION DU MOULE

J’utilise la méthode classique du moule à double coque. Le moule est en RTV rouge à 100% car il n’y a pas de contre dépouille. Comme je dois superposer 2 couches de densités différentes, je vais devoir prévoir 2 cônes de coulée.
Le premier, positionné sur le dos, servira à remplir la couche ventrale. Le moule sera placé en position horizontale.
Le deuxième, situé vers l’extrémité de la queue, remplira le dos. Le moule sera placé en position verticale. Il faudra bien entendu obstruer le premier cône.

cones

moule_kilpop_120

 

3. ARMATURE & ARMEMENT

L’armature traversante est réalisée par pliage d’une tige en acier inox de 2 mm. Son poids est de 7 g.
L’armement eau douce est constitué de 2 anneaux brisés inox de 150 livres et 2 hameçons triples 1/0 à l’avant et 2/0 à l’arrière.
Pour la pêche exotique on remplacera ces triples par des 3/0 et 4/0 et on torsadera les extrémités de l’armature.

4. REPARTITION DES CHARGES

Une courte série d’essais a été nécessaire pour faire flotter le leurre convenablement.

ESSAI VOLUME DOS VOLUME VENTRE CHARGE LEGERE CHARGE LOURDE POIDS FINAL COMPORTEMENT
1 66% 34% 5% 10% 114 coule même sans armement
2 80% 20% 5% 10% 110 flotte sans armement
3 80% 20% 10% 5% 100 flotte avec armement eau douce 6,5 g
4 80% 20% 15% 5% 90 flotte avec armement exo 25 g

 
Le prototype obtenu à l’issue de l’essai 4 flotte avec la moitié de la tête hors de l’eau et le corps immergé. Pour faire remonter tout le corps au dessus de la surface, il faudrait passer le pourcentage de charge légère de 15 à 18 ou 20%.

5. TEST DE NAGE

Il a été réalisé avec une canne non adaptée à cet exercice. Malgré tout, le résultat obtenu laisse envisager avec optimisme la suite à donner à cet essai.

Premier constat, sa forme oblongue aérodynamique permet de le lancer loin sans effort.
L’effet popping est très important, les gerbes d’eau font un barouf d’enfer. Ramené canne haute, il ne décolle pas. Ramené canne basse, une longue tirée crée une forte turbulence en subsurface. En ramené continu, il tortille du cul.

Voilà un popper qui poppe. Son coût de revient dérisoire (12€) en fait un sérieux concurrent pour les leurres du commerce.

4 Commentaires

  • Répondre janvier 14, 2014

    Pecheur Info

    Sympa, et pas cher, vu que mes poppers me coutent environ 30€ pièce. J’adore cette pêche, je pratique souvent en bord de mer pour le barracuda, la pélamide, le loup, enfin tous les carnassiers.
    Par contre dans la vidéo je vois bien les gerbes mais je n’entends pas le « plop » caractéristique du popper. Je ne sais pas trop si ce bruit attire le fish, mais je l’aime bien moi, ce son.

    • Répondre janvier 16, 2014

      Admin

      Essaye de monter le son. Au montage je l’ai baissé pour masquer les commentaires du cameraman. Mais je peux t’assurer qu’il y est bien le pop pop pop!

  • […] Mon ami Max qui vient de peindre un pop de Kileur. […]

  • Répondre mars 8, 2014

    FORZANO "Patdu06"

    Voilà qui me tente bien….J’essayerai bien justement sur les barracudas qui occupent de plus en plus les eaux de la côte !

Laisser un commentaire